Carnivores

Le chien viverrin

Distribution géographique

Est de la Sibérie, Chine du Nord, Nord Vietnam, Corée et Japon. Il est maintenant présent dans une grande partie de l’Europe du Nord et de l’Est, suite à l’élevage de cette espèce pour sa fourrure. Il ressemble à un petit renard mais avec le pelage d’un raton laveur.

Description physique

Les pattes sont courtes et dans l’ensemble le corps est trapu.

Comportement

Les chiens viverrins forment des couples ou de petits groupes familiaux. Ils sont essentiellement nocturnes. La recherche de nourriture se fait surtout au sol, mais les chiens viverrins sont également de très bons nageurs. Ils possèdent un sens de la vision plutôt médiocre mais ont un excellent odorat. Ils sont les seuls canidés à hiberner. L’hibernation n’est pas indispensable à l’espèce, et n’a lieu que si les individus ont stocké suffisamment de graisses pour passer la saison froide (jusqu’à 50% de leurs poids). En fonction du climat local, elle peut débuter en novembre et s’étendre jusqu’au début du mois d’avril.

Conservation

Les collisions avec des véhicules, la chasse, les épidémies (gale, maladie de Carré et rage) et la pollution demeurent les principales menaces pour le chien viverrin. Introduite en Europe pour l’exploitation de sa fourrure, l’espèce est encore couramment élevée dans certains pays de son aire de distribution.

Fiche animaux

TÉLÉCHARGER LA FICHE
SUR LE CHIEN VIVERRIN >

 

Classe : Mammifères

Ordre : Carnivore

Famille : Canidae

Qui est-il ?

    • Genre : Nyctereutes

    • Espèce : procyonoides

    • Répartition géographique : Asie et Europe orientale

    • Habitat : Milieu fortement boisé

    • Taille : entre 50 et 68 cm

    • Poids : 4 à 10 kg

    • Gestation : 59 à 64 jours

    • Nombre de petits: 5 à 7 petits

    • Alimentation : Omnivore opportuniste

    • Statut de protection : Statut IUCN LC – Préoccupation mineure